«Le sang, le choc, l'horreur». Le titre barrait dimanche la une du Daily Star, l'un des grands quotidiens du Bangladesh. Au terme d'une prise d'otages de douze heures qui s'est achevée samedi, l'armée dénombre vingt morts parmi les civils et 30 blessés dans cette attaque revendiquée par l'État islamique (EI). L'organisation terroriste a publié un communiqué samedi avec les photos des hommes qui ont perpétré l'attentat.

Beliebte Posts